Un peu d’histoire

Le ski a vu le jour en 1902 en Auvergne sur l’autre versant, à Besse en Chandesse, sous l’impulsion de l’abbé Blot qui, de retour d’un voyage en Autriche, fera importer deux paires de ski. II initiait ses paroissiens au ski en leur prêchant l’utilité de cet outil qui permettait de se déplacer de ferme en ferme et de hameau en village. La fièvre blanche fera effet de boule de neige et le Mont Dore deviendra la troisième station de France après Chamonix et Megève.
Les années avant guerre seront les plus belles, le Mont Dore deviendra le champ de neige parisien, vedettes, célébrités et personnages médiatiques de l’époque se bousculeront sur les pistes de skis.La grande guerre mettra un coup de barre à cette période de prospérité. Après la guerre, les sport d’hivers se démocratiseront, une clientèle moins aisée pourra bénéficier du bienfait du ski.
Construit en 1936, le téléphérique du Sancy n°1 est installé au Mont-Dore, après une commande de l’aviateur Dieudonné Costes.
Le funiculaire du capucin est le plus ancien funiculaire à traction électrique de France. Inauguré en 1898 et classé à l’Inventaire des Monuments Historiques. Il fonctionne encore aujourd’hui en son état originel.